Zéro partout f_fr2

Text: Françoise Hardy
Musik: Alain Lubrano
1996

ce qu'on doit faire, ce qu'on doit pas faire
j'ai pas besoin d'un pape pour ça
à condition qu'y aie pas la guerre
la débâcle au-dedans de moi
à condition que mes contraires
ne pèsent pas le même poids...

ce qu'il faut dire, ce qu'il vaut mieux taire
j'ai pas besoin d'un psy pour ça
à condition d'avoir les nerfs
assez solides pour les états
qui me replongent trop en arrière
ou qui me tirent vers le bas...

plus rien à perdre
plus rien à voir
c'est zéro partout
plus rien à perdre
veux-tu savoir
à quel point je m'en fous?

mon doux seigneur si je vous offense
c'est juste parce que j'ai froid aux yeux
et que parfois ma résistance
à la doubleur faiblit un peu
chacun ses torts, ses divisions
chacun ses morts et son poison...

plus rien à perdre
plus rien à voir
c'est zéro partout
plus rien à perdre
veux-tu savoir
à quel point je m'en fous?

le vrai problème au fond c'est l'amour
son absence, ses contrefaçons
je ne propose aucun concours
car je gère mal mes émotions
en résumé: tes longs détours
auront bien fait péter mes plombs

plus rien à perdre
plus rien à voir
c'est zéro partout
plus rien à perdre
veux-tu savoir
à quel point je mens...

plus rien à perdre
plus rien à boire
zéro jusqu'au bout
plus rien à faire
va-t-en savoir
à quel point je m'en fous...